Prendre du recul en période de perturbations sur les marchés

La propagation rapide de la maladie à coronavirus dans le monde entier a créé une onde de choc sur les marchés financiers. Pour vous aider à surmonter cette période d’incertitude, soyez au fait des dernières perspectives de nos éminents spécialistes en placement. Ces ressources visent à vous aider à braver la tempête et à garder le cap sur votre plan à long terme.

Solutions de FNB pour contrer la volatilité des marchés

Diminuez le risque lié aux actions

Restez investi, mais réduisez le risque lié aux actions en misant sur les devises et les facteurs de style défensifs : un placement en actions mondiales non couvert peut atténuer la volatilité subie par les investisseurs canadiens, étant donné que le huard suit l’évolution des secteurs cycliques, ce qui s’est révélé avantageux au cours du dernier repli. Conformément à notre cadre de répartition tactique de l’actif, nous privilégions les facteurs de volatilité minimale et de qualité, car ils tendent à mieux résister aux périodes de ralentissement de la croissance.

Diversifiez vos portefeuilles à l’aide d’obligations

Diversifiez et conservez un portefeuille équilibré : nous faisons valoir l’effet stabilisateur des obligations d’État canadiennes. Compte tenu des taux d’intérêt historiquement bas, les avantages à long terme de la diversification au moyen d’obligations d’État sont remis en question, mais ces titres se sont avérés très utiles pour stabiliser les portefeuilles depuis le début de la crise.

Créez des portefeuilles durables

Cherchez à créer des portefeuilles résilients composés d’actif durables : il est facile de perdre de vue toute perspective à long terme lors d’énormes fluctuations comme celles des dernières semaines. Nous nous efforçons de voir au-delà de la volatilité à court terme et de rester au fait des tendances à long terme. Nous décelons d’ailleurs une tendance persistante vers l’investissement durable : un changement structurel dans les préférences des investisseurs qui entraîne un vaste élan vers des catégories d’actif perçues comme ayant une meilleure résistance aux risques ESG.